Partagez | 
 

 [Récits - Ouvert à tous] La Bataille de Lordaeron

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandant
Admin
avatar

Race : Mort-Vivant
Messages : 99
Date d'inscription : 25/04/2015

MessageSujet: [Récits - Ouvert à tous] La Bataille de Lordaeron   Mar 14 Aoû - 20:31

Ce sujet est dédié à ceux qui désirent partager l'histoire de leurs personnages durant la bataille de Lordaeron.

Le premier texte présenté est celui du Grand Exécuteur Daern Risend. Lui et son escouade sont postés du coté de la façade à l'est de la capitale.

Dans votre texte, vous n'êtes pas obligé d'avoir fait parti de la même escouade que les autres personnages de la guilde. Cependant, nous vous savons grès de ne pas utiliser sans permission le personnage RP de quelqu'un d'autre, ou bien d'entrer en contradiction avec le texte de vos camarades. Par exemple, si votre personnage se trouve dans l'enceinte de Fossoyeuse, il n'a pas pu croiser le Grand Exécuteur qui se trouvait à l'extérieur.

En cas de doute, n'hésitez pas à contacter l'un des officiers.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasdelordaeron.wowjdr.com
Daern Risend
Grand Exécuteur
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 26/04/2015

MessageSujet: Re: [Récits - Ouvert à tous] La Bataille de Lordaeron   Mar 14 Aoû - 20:37

Daern Risend contemplait l’armée de l’Alliance depuis le haut des remparts. La lumière de la Dame Blanche filtrait brièvement aux travers des nuages et dévoilait l’ampleur des troupes qui avaient détruit Brill. Le capitaine Denris enjamba les quelques rochers qui séparaient l’escalier du bord des fortifications et s’arrêta à coté de Daern.

“Grand Exécuteur, le Commandant m’envoie vous informer que les préparatifs sont bientôt terminés. L’Alliance devrait attaquer à l’aube, tout sera prêt.”

Le Réprouvé salua brièvement et reparti dans l’enceinte, laissant son supérieur dans la contemplation de ce qui serait la bataille du siècle. La Bataille de Lordaeron, c’est ainsi que l’histoire retiendrait cette affrontement.

Et ce sera la plus belle victoire de la Horde. Encore plus belle que Teldrassil…

- Deux semaines plus tôt, à Sombrivage -

“AVANCEZ ! NOUS SOMMES LE BRAS ARMÉ DE SYLVANAS ! POUR LA HORDE !”

Daern accompagna le geste à la parole et planta sa lame runique dans le torse d’une archère kaldorei. Le corps expéditionnaire du Bras de Lordaeron était arrivé en renfort pour la deuxième phase de la guerre. Darnassus était désormais à portée. Depuis les hauteurs, ils pouvaient apercevoir les catapultes et les forces de la Horde sur le rivage, face à Teldrassil.

Il se retourna, en levant une de ses épées. “TELDRASSIL EST A NOUS !”

Les troupes acclamérent l’issue de la bataille, mais des tremblements attirèrent l’attention des combattants. Daern se tourna vers la mer. Teldrassil était sous le bombardement des forces de la Horde. L’Arbre-Monde brûlait.

Quelques secondes de stupeur frappèrent les soldats. L’un d’entre eux regarda Daern. “Et maintenant, Grand Exécuteur ?”

Ce dernier observait l’incendie, sans plaisir apparent. Si la Dame Noire avait décidé de brûler Teldrassil, c’était sans aucun doute dans l'intérêt de la Horde. Il se tourna vers ses soldats et proclama : “MORT A L’ALLIANCE ! POUR LE CHEF DE GUERRE ! POUR LA HORDE !”

Et ils foncèrent vers les derniers résistants kaldorei. Cette région appartenait désormais à la Horde. Tout comme Kalimdor. Tout comme ce monde…

- Aube de la Bataille de Lordaeron -

“Grand Exécuteur Risend.”

Le Commandant Maundrell sorti Daern de cette réminiscence. Il supervisait la coordination des troupes du Bras de Lordaeron depuis les remparts. Le Grand Exécuteur le salua et rejoignit son escouade à l’Est de la capitale. L’objectif était d’empêcher l’Alliance d’effectuer des manœuvres de débordement et d’escalader l’enceinte de ce coté.

Il observa ses hommes. A sa droite se trouvait le lieutenant Baldred Thorcen. Toujours affecté par le virus végétal concocté par les Fils du Nord, il avait perdu son bras gauche, et était diminué, mais sa place était sur ce champ de bataille. Tout deux savaient que c’était certainement le dernier combat de l’officier, mais il n’eut aucune hésitation à accepter la mission.

Et à sa gauche… Taethias Macgallaway. Le demi-elfe portait autour du cou un collier électrique. S’il s’éloignait un peu trop de Daern, bzzz. S’il tentait quoi que ce soit de stupide, bzzz. S’il ne se battait pas avec assez d’ardeur… bzzz.

L’Hydre de Sang avait pesté contre la capture de Taethias. Pour se plaindre, ils étaient forts, c’est vrai. Mais pour le Réprouvé, ces Sin’dorei étaient à la limite acceptable de la trahison envers la Horde. Beaucoup trop d'interactions avec l’Alliance, avec cette compagnie “Bravelame” que dirigeait le père humain de Taethias. Le réprouvé s’était expliqué en argumentant le fait qu’il désirait tout d’abord s’assurer que le demi-elfe était dans le bon camp, et sa détention empêcherait les Bravelames de bouger. Si le premier point était véridique, le deuxième l’était moins. Bien sûr que cet idiot de Thion Macgallaway allait accourir pour sauver son garçon. Et il mourrait, comme tous les autres membres de l’Alliance assez idiots pour tenter de marcher sur le Royaume des Réprouvés.

Le cor de guerre retentit. La bannière de la Horde se leva, telle une annonce à l’Alliance : “Nous sommes là. Nous sommes prêts. Venez nous chercher.” Et l’Alliance avança.

Daern dégaina ses lames et regarda ses hommes. Le regard sûr. Les armes à la main. C’était l’heure de motiver les Fils de la Horde.

“L’Alliance cherche à nous déloger de Lordaeron, mais ils ont oubliés que Lordaeron est à la Horde ! Jadis, c’est le sang des Réprouvés qui a coulé pour défendre ces terres face au Fléau, et aujourd’hui, c’est le sang des Fils de la Horde qui coulera pour défendre ces terres face à l’Alliance ! NOUS NOUS BATTONS POUR LA HORDE ! LOK’TAR OGAR !”

Une fois les troupes galvanisées, ils s’avancèrent tous comme un seul homme vers les combattants de l’Alliance. Et les combats débutèrent.

- Durant la Bataille -

Les terres furent rapidement jonchées de cadavres, tant de l’Alliance que de la Horde. Daern usait de tous ses talents de chevalier de la mort afin de terrasser tous ceux qui oseraient s’approcher un peu trop de lui. Un Draenei redresseur de tort pensa sans doute que la Lumière était à ses côtés et chargea sur le Réprouvé. Grossière erreur. Une poigne de la mort et une lame dans le crâne lui apprirent rapidement que dans les terres maudites du Nord, la Lumière ne brillait pas.

Les tours de siège de l’Alliance envoyèrent constamment des projectiles sur la capitale. Daern leva les yeux vers les remparts et aperçu le Commandant Maundrell. L’officier était en train de distribuer des ordres à un jeune troupier. Un bruit sourd fusa d’une des tours de sièges de l’Alliance. Le Commandant poussa à terre le soldat, et se retrouva sur la trajectoire du missile. Soudainement, là où se trouvait le supérieur du Bras de Lordaeron, le boulet arriva précipitamment et explosa sur la muraille. Le corps brisé du Réprouvé vola en éclat. Le torse encore fumant tomba au pied du Grand Exécuteur. Son insigne était maculée d’un ichor noirâtre. Il l’arracha au cadavre et le considéra quelques instants. Daern n’était pas ambitieux : il tenait son poste car c’était le meilleur moyen de servir la Reine Banshee. Le temps n’était pas à penser à l’avancement ou à l’ambition personnelle, mais Il accrocha le badge sur son tabard. Actuellement le Bras de Lordaeron avait besoin d’un Commandant.

Une tour de siège avançait lentement vers leurs positions. “FAITES MOI TOMBER CETTE TOUR !” hurla Daern. Du coin de l’oeil, il vit Baldred, armé d’une ceinture d’explosif, parcourir le champ de bataille jusqu’à l’engin. Les deux réprouvés s’obsèrverent quelques secondes, qui semblèrent durer une vie. La garde de Brill, le Fléau, l’armée de Fossoyeuse, la Main de la Vengeance, le Norfendre, Andorhal, le Bras de Lordaeron… si dans ce bas monde l’amitié existait encore pour Daern, Baldred était ce qui ressemblait le plus à un ami.

Daern croisa ses bras en guise de salut. Baldred l’imita avec son bras valide, et se faisant, dégoupilla les explosifs. Une déflagration parcoura le champ de bataille, et une fois la fumée retombée, la tour de siège était en ruine.

Il n’était pas encore temps de pleurer les morts. Bien que l’acte héroïque du Lieutenant allait certainement sauver un certain nombre de Réprouvés, il n’empêcha pas de nouvelles vagues de l’Alliance d’affluer sur les défenseurs de Lordaeron. Un humain, puis un autre, et encore un autre… Un combattant envoya le Réprouvé à terre, et leva son arme dans le but d’achever sa non-vie. Mais avant qu’il ne puisse abaisser sa lame, il eut un sursaut puis s’effondra au sol. Taethias se dévoila, la lame à la main. Il s’approcha et tendit sa main pour aider Daern à se relever. Il essaye de ne pas dévoiler son étonnement et remercia le demi-elfe d’un hochement de tête.

La peste commença à se déverser sur le champ de bataille. Les objectifs de l’escadron Risend étaient remplis. Il afficha le signal de retraite. Un cor retentit et ses soldats commencèrent à partir vers la Barricade. Le Grand Exécuteur regarda Taethias. Il dégaina la télécommande de son collier électrique, et d’une pression, l’objet s’ouvrit et tomba au sol.

“Retourne chez toi, Taethias Courresoleil, ta place n’est plus sur ce champ de bataille.”

C’était d’ailleurs le cas des hommes de Daern. Les quelques troupes encore en non-vie s’éloignèrent du champ de bataille. Peu après, sur le chemin vers Andorhal, une explosion secoua la région. Et dans le lointain, la capitale du Royaume de Lordaeron se noyait sous la peste.

Le Grand Exécuteur observa pensivement les ruines disparaître dans un voile verdâtre. Était-ce une défaite ? La capitale avait été évacuée avant l’attaque et la peste avait dû anéantir une bonne partie des forces de l’Alliance. Pouvait-on appeler ça une victoire ? La capitale était perdue et durant de nombreuses années, les terres seraient invivables, même pour les morts-vivants. Les débats seraient sans doutes virulents entre les allianceux et les hordeux déclarant cette bataille comme une victoire ou une défaite.

Un troupier s’approcha de lui, hésitant. Il s’agissait du soldat pour lequel Maundrell s’était sacrifié. “Grand Exé…” il vit l’insigne terni sur le tabard du Bras de Lordaeron. “Pardon, Commandant… ?. Est-ce que nous avons perdus ?”

Le Réprouvé prit une profonde inspiration. Un son rauque et métallique s’échappa de son casque. Il arracha le badge et le fit rouler dans sa main.

“Si ça ne tenait qu’à moi, je dirais que cette bataille fut l’occasion d’infliger de lourde perte à l’Alliance, mais ce n’est pas à moi d’en décider, soldat. L’histoire sera écrite par les vainqueurs. Si la Horde gagne la guerre, cette bataille aura été le piège parfait tendu à l’Alliance, l’instant décisif qui aura mené à la grande Victoire.”

Parlant encore plus bas, presque dans un murmure. “Et si l’Alliance gagne… ?”

“Alors, ils auront boutés les morts-vivants hors de leurs terres.”

Si le troupier avait pu disparaître, il l’aurait fait. Mais un sentiment de curiosité l’animait toujours plus loin. “Mais ces terres sont celles des Réprouvés, n’est-ce pas ?”

Daern rangea le badge dans un nouveau soupire. Il regarda son interlocuteur. Visiblement, c’était un réprouvé assez récent par rapport aux réprouvés d’origines. “Les vivants pourront toujours batailler, mais ce sont les Réprouvés qui sont morts en défendant ces terres, là où les vivants ont fui comme des lâches. Lordaeron, c’est un peuple. Lordaeron, c’est les Réprouvés.”

Le jeune soldat hocha la tête, salua et s’éloigna. Daern le halta. “Quel est votre nom, soldat ?”

Ce dernier se retourna. “Je suis Aaron Mornelame, Grand Exécuteur.”

Daern hocha la tête, et lui fit signe de partir. Il était légitime de la part des soldats de se poser des questions, et Daern ne mentirait pas. Lui même se demandait si Fossoyeuse noyée sous la peste pouvait être considérée comme une victoire. Mais il n’avait pas le luxe de pouvoir exprimer clairement ses doutes. Il était le dirigeant militaire du Bras de Lordaeron. Le Commandant Maundrell était mort. La Grand Apothicaire Solina Amefeu et le Professeur Putridius avaient-ils survécus ? Quel était de l’ordre après cette bataille ? Daern avait perdu 80% de ses troupes, et les autres escouades n’afficheraient certainement pas un nombre inférieur...

Toujours à l’horizon se dressait le linceul pestiféré recouvrant des milliers de vie. Les réprouvés détournèrent les yeux de ce spectacle morbide. Des questions pouvaient être posées, les réponses pouvaient manquer, mais une seule chose était certaine…

Tout ceci, c’était dans l'intérêt de Sylvanas Coursevent, et donc... dans l'intérêt de la Horde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seneshi

avatar

Race : Golem d'argile et élémentium nouveau genre
Messages : 16
Date d'inscription : 24/09/2015

MessageSujet: Re: [Récits - Ouvert à tous] La Bataille de Lordaeron   Dim 26 Aoû - 0:17

Le golem sans nom, unité 4628942, et la bataille de Lordaeron...


Ah... La mort... Oui, bien plus effroyable qu'on la décrit dans les livres qui pourtant la décrivent avec tant de mots et de qualificatifs horripilants que l'on imaginerait difficile de faire pire. Mais, en réalité, il n'y a aucun mots assez fort pour mettre adéquatement en lumière toute l'horreur et le traumatisme qu'est de voir sa propre mort arriver sans être capable de quoi que ce soit pour y interférer. Impuissante, elle avait été pulvérisée en bouillie macabre avant de ne devenir que cendres de plus sur le sol d'Argus. Une bombe vivante gangrénée particulièrement potente avait eu raison de sa carcasse malade.

Tout ça... Dans l'espoir de récupérer ce satané tourmenteur une fois de plus, qui lui seul pourrait trouver une solution à ce qui l'affligeait. Si seulement...

Enfin, la mort, oui... Elle prend beaucoup plus qu'on pense. Ça donne une bonne idée de ce que vie un mort-vivant à son retour à la vie. Ce mal-être qui te tenaille sans relâche. Cette inadéquation. Cette... impression maladive d'être de trop en ce monde... qu'on ne devrait pas y être. Elle ne voulait pas se rappeller le moment de sa mort qui était pourtant si clair et précis qu'il était impossible d'oublier. Et pourtant... Son propre nom était devenu l'un des grands mystères de l'univers, effacé de l'existence. Personne n'avait souvenir qu'elle aie déjà eu un nom, pas même sa propre personne. Depuis qu'elle avait cette nouvelle peau sur son corps de golem d'argile qui avait pratiquement son identique silhouette d'antan, bien que plus grande, elle n'avait plus son nom, plus personne n'avait son nom et personne n'y verrait un lien. C'était... normal.

C'est alors que le rire d'un gobelin assis avec un autre passager la sortie de sa dépressive rêverie, quittant du regard la sa réflexion sur le gantelet de son armure d'élémentium lourde qui faisait partie d'elle maintenant, telle une peau ouvragé et polie à la perfection. Un travail de maître.

Le golem regarda autour avec espoir qu'elle chasse ses pensés amer avec une distraction. N'importe qui, n'importe quoi! La calle du zepplin était majoritairement occupée par des gobelin de la horde et quelques troupiers d'autre races de la horde. Tous ont la même destination: Fossoyeuse, le coeur nécrosé de Lordaeron.

La golem écoutait les diverses conversations qui se faisaient autour d'elle. Certain étaient inquiet en vue de la bataille à venir, craignant de ne plus revoir leur fortu- euh... famille. D'autres se changeait les idées autour d'un jeu de carte et de bonnes histoires alors que la plupart ne disait rien, se préparant mentalement au pire, prêts à mourir pour la horde.

Quant au jeune l'orc à sa droite, portant fièrement le tabard de la horde, il jaugea la grande golem d'élémentium blindé qui n'avait rien dit depuis le début du voyage avant de se risquer enfin à lui adresser la parole.

-Euh... Madame? fit-il en toquant sur l'épaule de métal de la mastodonte de deux mètres difficilement elfique tellement c'était mastoc.

Cette dernière tourna lentement la tête vers le jeune grunt, émettant son "Hmf?" typique de son habitude de vivante. Elle hausserait bien les sourcils, mais en l'absence de ceux-ci... Rien ne se produisit.


-C'tu veux, gamin? fit la voix du golem d'un ton sec.

-Vous n'ôtez jamais vot'e armure? Ce serait plus confortable, il m'semble, répondit l'orc calmement, bien qu'un peu froissé du ton du golem.

-Tu t'ôtes la peau pour être confortable, toi? lui remis sur le nez le colosse blindé brusquement, marquant une pause avant de coupé la parole du soldat orc qui ne savait plus trop quoi penser, C'bien c'que j'pensais. C'pas l'temps d'penser à c'genre de conneries, petit. On répond à l'appel d'arme d'la dame noire, notre chef de guerre. Prépare-toi à une bataille digne de c'nom, une guerre comme t'en a jamais vu. Pense une dernière fois à ceux qui t'sont chers, parce que c'la dernière fois qu't'en aura la chance avant la notre arrivée à Fossoyeuse. Si t'es chanceux, tu les r'verras. Sinon... Aujourd'hui est sans doute ton dernier sur Azeroth.

Sur ces paroles, une secousse secoua le zepplin, des impacts se faisant entendre sur la coque du zepplin. Les discussion et les activités de la calle s'arrêtèrent sec. Les gens de toutes race de la horde se jetant des regard inquiets, alors que d'autre s'étaient levés, main sur leur arme. Unité 4628942 leva la tête vers le plafond, silencieuse.

-On nous attaque! cria un gobelin depuis le pont par l'accès de la calle tandis qu'une secousse plus violente cette fois frappe le zepplin.

Comme plusieurs, la golem se leva de son siège, se saissant de son massif bouclier qui s'anima d'une luminescence bleuté à son touché pour se l'accrocher dans le dos avant de gravir l'escalier d'accès au pont. Le premier coup d'oeil sur le pont en disait déjà beau sur l'ampleur de la situation. L'une des wyverne d'escorte gisait sur le pont, criblée de balle, un gobelin se jetait par-dessus bord, l'une des poste de tir était en feu sur le côté tribord, le ballon était troué de petits trous de part et d'autre et le capitaine beuglait des ordres plus fort que d'habitude. Il avait un sacré caractère pour un mec si petit et vert. Deux gyrocptères et un griphonier nain silonnait encore le ciel autour du zepplin alors qu'il ne restait qu'une wyverne de l'escorte qui, elle, pointa son fusil vers le griphonier et fit feu. Le nain tomba de sa monture dans le vide dans une gerbe de sang sortant de sa tête. Mais, ce fut une touche cherement payé, or le dernier monteur de wyverne se fit abattre d'un feu nourri des deux gyrocptères. La golem émit un grognement à la vue de cette situation sérieusement mauvaise pour eux alors que les soldats se postère au poste de tir encore opérationnels à tenté d'abattre les deux appareils volants qui évitaient les tirs avec leurs manoeuvres, il faut l'avouer, impressionnantes. Le coût de cette salve raté coûta quelque tirs de plus sur le ballon qui perdrait maintenant plus vite son contenu. Le zepplin commençant à perdre en altitude, les soldats ne relâchèrent pas leurs assauts. La grande golem, malheureusement, se trouvait sans poste de tir ou arme à distance à utiliser contre ces machines volantes cribleuses.

Mais, c'est en voyant un cadavre de gobelin sur le pont qu'elle eu une idée. Elle se saisie de la carcasse du pauvre vereux, au déplaisir du capitaine, puis elle le lança vers l'un des grycoptères qui faisait un plongé pour un nouvel assaut. Ne s'attendant pas à une telle manoeuvre si... immorale, l'appareil se prit un gobelin dans l'hélice qui déchira le gobelin mort, mais pas sans s'endommagé irremédiablement dans le processus pour enfin tombé comme une comète vers le sol et vers une mort certaine. Les postes de tir eurent raison du second appareil peu après. Cependant, le zepplin avait trop été endommagé pour continuer de voler, tombant de plus en plus rapidement à mesure que le ballon était vidé.

L'écrasement était inévitable.


[WIP: vous verrez la suite bientôt.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Récits - Ouvert à tous] La Bataille de Lordaeron   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Récits - Ouvert à tous] La Bataille de Lordaeron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La confrerie du "chaos "( RP ouvert a tous )
» CONNEXION NUMERICABLE
» Bureau du Secrétaire d'Etat - Ouvert à tous !
» Initiation Field of Glory : ouvert à tous ...et toutes
» [RP] Panneau d'affichage ouvert à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Librarium :: Manuscrits :: Manuscrits et Récits-
Sauter vers: